Exposition le 25 novembre 2018

LE DIMANCHE 25 NOVEMBRE 2018 DE 14 H à 18 H,

 afficheA5

L’Atelier éphémers reçoit pour une exposition exceptionnelle

l’artiste belge STEF RYMENANTS

 Avec » Déesses« , « thé/café » et « les jours de la semaine« , thèmes choisis pour cette exposition, l’artiste distille un zeste d’humour quotidien qui emprunte, parfois, le chemin des surréalistes.

Certaines œuvres de Stef Rymenants sont agrémentés de textes de Hilde Vissers

Quelques mots sur l’artiste

Dès l’instant où Stef Rymenants a su tenir un crayon en main il s’est mis à dessiner des monstres, des voitures et des bêtes. Après avoir étudié les beaux- arts à Anvers et le design graphique au KASK à Gand, il a travaillé durant de nombreuses années comme directeur artistique /et de la création dans le monde de la Pub. Sa passion pour le dessin et la peinture ne l’a cependant jamais quitté. Il y a cinq ans il y a eu un tournant dans sa vie et sentant que c’était maintenant ou jamais il a décidé de suivre sa passion en devenant artiste à plein temps. La tête de Stef déborde d’imagination et son travail prend souvent une tournure ludique et absurde. Dans la lignée de l’humour subtil des surréalistes belges.  Ses personnages sont comme des puzzles faits de formes géométriques cerclées de noir. Ils font penser à des vitraux ou aux formes épurées de l’Art Déco. L’antiquité grecque et romaine sont pour lui également une source d’inspiration inépuisable. Stef Rymenants dessine au crayon sur papier puis colorie ses dessins de façon numérique.

Paroles de l’artiste

 “Tout ce qui m’entoure peut-être source d’inspiration. Un magazine, un vieil homme dans la rue avec un chien, une fille à bicyclette, des oiseaux dans le jardin ou un chat devant la fenêtre. Je porte toujours un carnet de croquis avec moi pour capturer mes idées lorsque l’inspiration frappe. Quand je ne parviens pas à me concentrer, je me promène en ville et vais prendre un café. Observer et dessiner les gens est un vrai stimulant pour ma créativité. Et quand ce n’est pas le cas, je rentre faire une petite sieste”.  Stef Rymenants

Publicités

EXPOSITION BLASZE LE 11 MARS DE 14 H A 18 H

Vous le connaissez certainement musicien, photographe, faisant les yeux doux dans des courts métrages, participant à des expositions ici ou là, au Maroc (Essaouira), en France (Paris, Lille, Maubeuge, Roubaix) en Belgique (Galerie du Byrrh à Bruxelles,    …).

LE  11 MARS, vous découvrirez « une petite part de son jardin secret » pour reprendre ses mots. Ce jardin où, à travers une série de dessins, il pratique « le portrait, aimant l’être humain dans toutes ses différences, avec une certaine beauté cachée, peu assumée, par le grand nombre ». Une forme de complicité à la Gainsbourg qui touche les cœurs épris de beauté intérieure…

oeuvres de Blaszeoeuvre de Blasze (3)

oeuvre de Blasze

EXPOSITION LE 21 JANVIER 2018

L’Atelier éphémers, entame l’année 2018 avec une exposition mêlant humour et actualités en accueillant l’artiste Luc Arnault.

LE 21 JANVIER DE 14 h à 18 H, Luc vous présentera quelques aspects de son travail.

Né en 1962, à Bressuire dans les deux Sèvres. Luc Arnault vit depuis 1988 à Paris où il exerce le métier de graphiste et infographiste.

En 1986, il a donné naissance au personnage de Durdecifer (marque & modèle déposés) qui, depuis, l’accompagne dans de nombreuses situations.

Au fil des années, Luc Arnault réalise des caricatures humoristiques sur l’actualité de second et premier plans. Il a par ailleurs participé à divers événements que je vous invite à découvrir sur son site :

www.durdecifer.com

 

 

 

Atelier « D tente » individuel

L’association a mis en place un Atelier « D tente » individuel.

Cet atelier « D tente » s’adresse à vous si vous vous reconnaissez dans l’une, l’autre, ou plusieurs de ces situations :

– sensation de faire de plus en plus d’efforts pour de moins en moins de résultats,

– éprouvez beaucoup de ressentiment,

– impression que quelque chose en vous est brisé,

– perte de confiance en vous,

– peur de l’avenir,

– réveils nocturnes longs ou fréquents,

– vous vous sentez mentalement épuisé(e),

– changez d’humeur sans raison apparente,

– vous vous demandez à quoi sert ce que vous faites dans votre travail

Renseignements/Inscriptions :

Permanence associative les lundis de 18 H à 20 H

Tél : 06 32 41 94 29

(Sauf vacances scolaires)

Contact : latelierephemers@gmail.com

2018

A chacun(e), je souhaite une merveilleuse année 2018. Qu’elle s’accompagne de bienveillance envers vous-même, envers autrui, et vous mène, à votre rythme, sur le chemin de nouvelles découvertes.

Et pour commencer cette nouvelle année, j’ai le plaisir de partager avec vous un proverbe africain  :

« Le bonheur ne s’acquiert pas, il ne réside pas dans les apparences, chacun d’entre nous le construit à chaque instant de sa vie avec son cœur. »

                                                                            Branches de Gui 1 -            

Bienvenu(e)s à l’Atelier éphémers

EXPOSITION COLLECTIVE LE 26/11/2017

CARTON ATELIER EPHEMERS

 

Jean Sebillotte, entame une vie de peintre figuratif à la quarantaine. Ses toiles flirtent avec le naïf ou le surréel. Un éventail de techniques sur papier : dessin à la plume crayon, lavis, fusain, pastel et plus rarement l’aquarelle complète sa palette. Il est également auteur de romans. « Fred », est paru en 2015 aux Editions du bord du Lot.

Stéphanie Sillard « Mélusine »,  autodidacte, diplômée des Beaux-arts des ateliers Terre et feu en 2011 à Paris. Créant des sculptures et des dessins, son travail est une articulation imprégnée de tensions construites comme des traces du vivant. Dans la vérité de l’intimité, elle fait émerger toutes les beautés de l’être humain.

Céline Najman vit à Bruxelles. A 69 ans, est initiée aux différentes techniques picturales à l’Atelier d’Escaroz (Espagne). A 78 ans, devenue polyhandicapée, elle échange les pinceaux contre la « petite souris ». L’approche de cette nouvelle technique lui fait prendre conscience de la disparition de la préparation physique des coloris « à la palette ».  Collections privées : Hérault, Paris, Bruxelles.

Chantal Denis : Entre gravure et peinture, sur le thème de la nature. De la rencontre de bois usés ou de contreplaqués creusés, grattés, écartelés, encrés, naissent ses gravures. Les réserves blanches en peinture correspondent aux creux en gravure. Les couleurs entrent ainsi en dialogue avec le fond blanc entretenant un rapport entre le vide et le plein. C’est un regard posé sur la nature et le temps.

Marie-Noëlle Sarget, chercheuse de formation, sa quête se poursuit dans la peinture où elle cherche à faire sortir d’elle, comme dans un accouchement, ce qui se va se déposer sur la toile. Dans la photo, la démarche est en quelque sorte inverse : elle cherche non plus à produire, mais à recevoir, à voler au monde extérieur un peu de son indicible beauté fugitive, dans une tentative illusoire d’empêcher son envol…

Cathy Bion : une démarche photographique abstraite publiée sur divers supports. Ses sacs arty sont une invitation à partager des petits fragments de vie colorés qui vous accompagneront pour larguer les amarres vers un libre voyage. Depuis 1992, elle expose son travail en France et à l’étranger (Japon, Maroc, Hong-Kong, Australie, Mexique, USA, Corée). Artiste représentée par la galerie French Arts Factory Paris 6ème

Claire Sémart, autodidacte, poète et artiste multi facettes. L’artiste établit ici un dialogue intime avec l’écorce de ces arbres qui respirent, grandissent, traversent les saisons, se rident et disparaissent. Ses œuvres puisent leur dynamique dans les racines de la vie. Récemment, publication de deux textes parut dans la revue Portulan bleu n° 24 et 26 (Éditions Voix tissées).

« Sous l’écorce des saisons », exposition d’Art brut le 15 octobre 2017 – 14 H à 18 H

« Sous l’écorce des saisons », exposition d’Art Brut,  l’artiste établit un dialogue intime avec l’écorce de ces arbres qui respirent, grandissent, traversent les saisons, se rident et disparaissent.

Lieu ressource, la nature nous entoure, apaise les tensions, nous offre ses bienfaits, nous relie à l’univers mais prenons-nous le temps de la respecter, de l’observer ?

A la fois temporelles et intemporelles, symboliques et  imaginaires, les œuvres de Claire Sémart puisent leur dynamique dans les racines de la vie.

Claire Sémart, Poète, créative multi-facettes, est également esthète de « l’éphémers ».

Deux de ses textes ont paru dans la revue Portulan bleu n° 24 et 26 (avril/septembre 2017 – Éditions Voix tissées)

Abstrait 1 oeuvre de Claire Sémart
Abstrait 1, œuvre de Claire Sémart
Le Joyeux
Le Joyeux, oeuvre de Claire Sémart

 

Participation festival « Arts Olympiades »

Dimanche 24 septembre à 17 H, dans le cadre du premier festival « Les voyages » organisé par « Arts Olympiades » et diverses associations, « L’Atelier éphémers », répond à l’invitation de Jean Bernard Chardel  « 7 Arts & Actions »  et interviendra dans le domaine Poésie & D tente. Lieu : Restaurant Quan Ngon (Accès 105 rue de Tolbiac, 70 avenue d’Ivry, 59 rue Nationale, rue du Javelot, rue du Disque 75013 Paris). Bienvenue à chacun(e)  pour des moments de partages chaleureux

 

thumbnail_Affiche arts olympiades mail